© chloé poizat 2016
Built with Indexhibit


DESSIN FANTÔME

2011 - 2013
7 dessins
Assemblés avec Spirites
Encre sur papier pelure
L 21 x H 27 cm chaque


Si l’histoire de l’art, comme le suggère Georges Didi-Huberman est un «temps
des fantômes», l’époque contemporaine, celle qui commence avec le cinéma, est
une période hantée par les images. La multiplication des supports visuels de
l’archive, la surabondance et l’ubiquité des images elles-mêmes, parachèvent la
superposition des différents espaces et temps. Dans la figure de la non-mort, telle
qu’elle se reformule au XXe à travers la popularité des mythes récents du vampire
et du zombi, s’exprime une conscience critique de l’histoire et des rapports de
domination par lesquels elle s’écrit. Tandis que ce qui «survit» pose la question
de ce qui demeure lisible.


© chloé poizat © chloé poizat © chloé poizat © chloé poizat © chloé poizat © chloé poizat